nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2

Alexandre Tagliani l'emporte à Trois-Rivières

Alexandre Tagliani l'emporte à Trois-Rivières
Photo poleposition.ca

Le Québécois Alexandre Tagliani a conservé son titre à l’épreuve de la série NASCAR Pinty’s présentée, dimanche, lors du Grand Prix de Trois-Rivières.

Champion en titre de l'épreuve, le pilote originaire de Lachenaie a ainsi remporté une première victoire depuis le début de la saison 2018. Il a devancé Louis-Philippe Dumoulin et Alex Labbé sur le podium. Dumoulin conserve le premier rang provisoire au classement des pilotes.

La course a été marquée par de nombreux accrochages entre les pilotes de tête, qui luttaient avec acharnement pour améliorer, ou même défendre, leur position. Tagliani a pris la tête en fin de course en doublant Marc-Antoine Camirand, en tête depuis le début.

« Dans les premiers tours, je suis resté un peu en retrait en les laissant se battre », expliquait le vainqueur, qui a notamment profité des relances pour améliorer sa position. « On a réussi à éviter les pièges. Je suis vraiment heureux d’avoir réussi à défendre mon titre à Trois-Rivières. »

Parti en sixième place, le Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin a adopté, lui aussi, une stratégie prudente dans les premiers tours.

« Je savais que tout le monde allait être agressif dans les premiers tours, racontait-il. Je voulais être patient, parce que je savais qu’il y aurait des relances et qu’il fallait en profiter pour améliorer ma position. »

Avec cette deuxième place, Dumoulin conforte son avance au championnat.

Arrivé à Trois-Rivières vers 11 heures dimanche après avoir couru aux États-Unis, samedi, Alex Labbé devait s’élancer de la dernière place sur la grille. Il parvient néanmoins à terminer sur le podium.

« On a réussi à remonter le peloton assez rapidement, se félicitait-il. Ensuite, j’ai gardé la voiture pour la fin et ça a porté fruit. »

Parmi les autres favoris, Kevin Lacroix a dû abandonner sur panne de moteur, alors qu’Andrew Ranger a été victime d’un accrochage avec Marc-Antoine Camirand. Quant à lui, le pilote trifluvien Jean-François Dumoulin, très incisif, a pris le 4e rang, devant Camirand, qui a perdu plusieurs positions sur la dernière relance.

Les autres séries

Plus tôt dans la journée, en série Challenge Porsche Ultra 94 GT3 Cup Canada, Zacharie Robichon a connu un week-end parfait en remportant la deuxième course, dimanche, après s’être imposé samedi. Comme la veille, Roman De Angelis et Étienne Borgeat ont pris respectivement les deuxième et troisième places.

L’action était aussi au rendez-vous pour la deuxième course de la Coupe Nissan Micra. Parti en première position, le vainqueur de la veille, Olivier Bédard, a dû céder le premier rang à Kevin King au premier tour. Soucieux de préserver ses freins, Bédard s’est ensuite contenté de suivre son rival jusqu’au 15e tour, avant de prendre la tête au freinage de la ligne droite du Carmel. King a tenté de résister, un peu trop fort au goût des officiels, qui lui ont montré le drapeau noir pour avoir frappé son rival. Bédard remporte donc sa deuxième victoire du week-end, devant Jake Exton et Valérie Limoges. Marc Héroux s’est imposé en classe Senior.

Enfin, le programme de cette 49e édition du Grand Prix de Trois-Rivières s’est conclu par la présentation d’une course du Championnat canadien de stock-car. La victoire est allée à Martin Goulet, qui a devancé Mathieu Kingsbury et Rémi Perreault. Quant à lui, le jeune Raphaël Lessard a pris le 6e rang après une course ponctuée de plusieurs mésaventures.

« C’est une belle expérience de venir courir au Québec devant ma famille et mes amis ; ça n’arrive pas souvent, se consolait-il. En même temps, ça m’habitue à courir sur un circuit routier pour plus tard, si je gravis les échelons dans le NASCAR. »

Au terme de ces trois journées enlevantes, présentées sous un soleil radieux, le directeur général du Grand Prix de Trois-Rivières, Dominic Fugère, a déclaré : « À vue de nez, cette 49e édition du GP3R semble être l’année de tous les records. Que ce soit lors du week-end dernier pour le rallycross ou cette semaine pour le NASCAR et le circuit routier, nous pensons bien avoir connu une des plus grandes affluences de notre histoire. Chose certaine, nous avons croisé un nombre record de sourires tant dans les gradins sur le terrain que dans les paddocks ! Et que dire du spectacle auquel nous avons eu droit en piste ! Ça met la table pour toute une 50e édition ! », a-t-il conclu. 

 

Quart de nuit WE

Quart de nuit WE

avec Sylvain Ménard

En direct de 00:00 à 03:00
2080
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.