nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Au suivant disent maintenant les Français

Au suivant disent maintenant les Français

Samuel Umtiti / AP

«C'est moi qui ai marqué, mais nous avons tous livré un grand match.» 

Samuel Umtiti 

SAINT-PÉTERSBOURG, Russie - La France est de retour en finale de la Coupe du monde de soccer pour la première fois depuis le coup de tête de Zinédine Zidane en 2006.

Douze ans après l'un des moments les plus marquants de l'histoire du soccer, Samuel Umtiti s'est servi de sa tête pour rediriger dans le filet un coup de pied de coin pendant la 51e minute de jeu, et procurer à son pays une victoire de 1-0 contre la Belgique mardi.

Les partisans français dans les gradins ont chanté bien longtemps après la fin du match, entourés d'agents responsables de la sécurité. Ils souhaitent maintenant que la fête se prolonge jusqu'à dimanche, à Moscou, alors que la France affrontera le vainqueur du duel entre la Croatie et l'Angleterre. Ce match sera disputé mercredi, également dans la capitale de la Russie.

La fête jusqu'à dimanche

Après le coup de sifflet final de cette première de deux demi-finales toutes européennes, les joueurs français se sont mis à danser sur le terrain et ont serré la main de Thierry Henry.

Aujourd'hui entraîneur-adjoint de la Belgique, Henry avait aidé «Les Blues» à remporter le titre en 1998.

«Vive la France! Vive la République!», s'est exclamé l'attaquant Antoine Griezmann lors des célébrations d'après-match.

Coupe du monde : Victoire de la France 

il y a 8 jours

Le gardien français Hugo Lloris a réalisé un arrêt spectaculaire lors de chacune des deux demies. Du coup, il a empêché les dangereux attaquants Eden Hazard, Kevin De Bruyne et Romelu Lukaku de mener leur pays à sa première finale à une compétition d'envergure.

La Belgique a atteint les quarts de finale à la Coupe du monde de 2014 et lors du Championnat d'Europe de 2016, mais n'a jamais comblé ses ambitieuses attentes.

La planète soccer aura maintenant la chance de voir à l'oeuvre, dans une autre finale majeure, une luxueuse équipe française, évaluée collectivement à plus de 1 milliard $ et dont l'une des têtes d'affiche est le sensationnel adolescent Kylian Mbappé.

La fête à Montréal:

Il y a deux ans, devant leurs partisans, les Français avaient subi un étonnant revers de 1-0 contre le Portugal en finale de l'Euro. En 2006, en Coupe du monde, ils avaient perdu aux tirs aux buts face à l'Italie dans une finale reléguée à l'arrière-plan par le coup de tête de Zidane dans la poitrine de Marco Materazzi en temps supplémentaire. Zidane avait été expulsé de ce qui devait être le dernier match de sa carrière.

Dans un tournoi où les buts lors de séquences arrêtées ont été nombreux, la France a pris l'avance à la suite d'un coup de pied de coin de Griezmann qu'a fait dévier Umtiti en se plaçant devant le milieu de terrain Marouane Fellaini.

«C'est moi qui ai marqué, a déclaré Umtiti, mais nous avons tous livré un grand match.»

Depuis les loges corporatives, le président français Emmanuel Macron a réagi au but en serrant la main du roi Philippe sous les yeux du président de la FIFA, Gianni Infantino, installé entre les deux chefs d'État.

Deschamps, comme joueur puis entraîneur

Le but est venu couronner une impressionnante prestation d'Umtiti, qui a contribué à tenir au silence l'attaque la plus prolifique depuis le début du tournoi avec 14 buts. Ce but signifie aussi que trois défenseurs ont marqué pour la France. Benjamin Pavard et Raphaël Varane avaient fait de même lors de rencontres précédentes.

À la recherche du but égalisateur, la Belgique a multiplié les centres venant des deux flancs. Toutefois, Umtiti et Varane, deux défenseurs centraux, ont fait un bel usage de leur corps pour contenir Fellaini et Lukaku. Varane, en particulier, a été sensationnel.

«Malheureusement pour nous, la différence aura été une situation de jeu arrêté», a déploré l'entraîneur de la Belgique, Roberto Martinez.

Son homologue français Didier Deschamps aura maintenant l'occasion de devenir la troisième personne à remporter la Coupe du monde comme joueur et comme entraîneur, après le légendaire allemand Franz Beckenbauer et Mario Zagallo, du Brésil. Deschamps était le capitaine de la troupe française lors de son triomphe en 1998.

Fabi la nuit

En direct de 00:00 à 03:00

1443
100

Fabi la nuit

avec Jacques Fabi

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.