nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

L’agent d’Oduro espère un dénouement rapide

L’agent d’Oduro espère un dénouement rapide
PC

Dominic Oduro

L’attaquant de l’Impact de Montréal, Dominic Oduro, est toujours en attente d’une transaction ou d’un transfert qui tarde à venir.

Au début du camp d’entraînement, en janvier, il s’était fait dire par l’entraîneur Rémi Garde qu’il n’était pas dans les plans de l’équipe et qu’il valait mieux qu’il se trouve une nouvelle équipe.

Il n’a donc disputé aucun match présaison, mais il a cependant été habillé par Garde pour tous les matchs de saison régulière.

Ceci dit, il n’a pris part qu’à un seul match, c’était en Nouvelle-Angleterre. Oduro a fait son entrée dans le match à la 86e minute de jeu, alors que le score était de 4-0 pour l’équipe locale. Oduro s’était tout de même créé une chance de marquer dans ce match.

Malgré le fait que Matteo Mancosu, Ignacio Piatti, Jeisson Vargas et Anthony Jackson-Hamel ont tous raté des matchs pour cause de blessures depuis le début de la saison, Oduro n’a pas su convaincre Garde de lui donner plus de temps de jeu.

Déçu et découragé

L’agent d’Oduro, monsieur Isaac Brew a expliqué que la situation pesait lourd sur les épaules de son client et qu’il espérait un dénouement rapide.

«Dominic est une bonne personne, nous avions l’habitude de discuter régulièrement, mais récemment il se referme sur lui-même. Il ne veut pas vraiment en parler. Ça l’affecte beaucoup. Il est déçu et découragé de la situation et désire seulement jouer au soccer.»

« Nous comprenons que la saison dernière n’a pas été facile et nous ne prenons pas le dossier de façon personnelle, le soccer c’est une business. Nous travaillons fort pour trouver une solution, mais il est difficile pour lui de se mettre en valeur quand il n’obtient pas du tout de temps de jeu.»

C’est passé bien près

« Je travaille fort pour lui trouver une nouvelle équipe, mais en ce moment il n’y a rien de concret, a-t-il poursuivi. Nous sommes passés bien près à quelques reprises, mais dans le soccer, tant que ce n’est pas signé, ça peut toujours tomber à l’eau, comme ç’a été le cas pour nous récemment.»

Oduro prioriserait toujours une transaction intra-mls, car selon son agent, c’est là où il est le plus connu, mais ne ferme pas la porte à un transfert vers une équipe d’un autre championnat, ailleurs sur la planète.

Selon Brew, c’est l’Impact qui tient le gros bout du bâton et c’est à eux de décider.

«Ce qui est dommage, c’est l’heure tardive à laquelle nous avons été avisés de la décision du club. En janvier plusieurs équipes ont déjà leur effectif. Pire encore, nous avions plusieurs offres alléchantes sur la table après la saison 2016 et Dominic a insisté pour demeurer avec l’Impact. Nous aurions pu signer pour plus d’argent ailleurs, mais je n’ai pas voulu m’obstiner avec lui, il se disait heureux à Montréal. Dans le fond, c’est ça qui compte.»

Oduro touche un salaire de 330 000$ cette saison et deviendra autonome à la fin de la saison.

Brew espère une solution pour son client avant le premier mai, date à laquelle ferme la fenêtre des transferts, et ce jusqu’à l’été.

«Dominic ne veut plus attendre sur le banc et j’espère qu’on lui permettra de jouer chez l’Impact ou ailleurs.»

Le Québec maintenant - été 2018

En direct de 15:00 à 18:30

1775
100

Le Québec maintenant - été 2018

avec Marie-Claude Lavallée

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.