nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Pas seulement à Hollywood: le harcèlement bien présent au Québec pour les actrices, selon Maxim Roy 

Pas seulement à Hollywood: le harcèlement bien présent au Québec pour les actrices, selon Maxim Roy 

Maxim Roy dans une scène de Bad Blood

«Ça m’est arrivé de me faire tripoter... Aux six mois, j’ai le goût de lâcher ce métier-là.»

Maxim Roy

Maxim Roy brille dans une carrière bien active tant à Los Angeles, au Canada Anglais qu’au Québec.

Avec l'affaire Harvey Weinstein, qui a perdu la direction de sa propre compagnie de production, l'actrice est bien placée pour effectuer le pont entre ce qui se produit à Hollywood et ce qui se passe ici dans les bureaux des producteurs et avec les réalisateurs en studio. 

«Tout le monde le savait pour Hollywood; tu ne vas jamais seule à une rencontre avec lui», a-t-elle lancé d'emblée en entrevue avec Émilie Perreault, jeudi matin, au 98,5 FM.  

Affaire Weinstein : Maxim Roy, Denise Robert et Sophie Prégent dénoncent le harcèlement sexuel aussi présent au Québec.

il y a 10 jours

Au Québec, la situation est loin d'être différente quand les jeunes actrices se retrouvent devant des producteurs, dont les décisions peuvent influencer leur carrière. 

«C'est la peur de ne pas travailler, explique Maxim Roy. Les gens ne disent jamais ce qui se passe vraiment sinon tu te fais barrer rapidement. J’ai été barrée.»

La comédienne s’est souvent retrouvée dans des situations de malaises, encore récemment, en devant repousser certaines invitations.

«J’ai tourné une pub et je ne voulais pas sortir avec le producteur. J’ai été barrée... Tu ne sais pas comment agir; tu dois être fine, mais pas trop. Aux six mois, j’ai le goût de lâcher ce métier là.»

«Il (Harvey Weinstein) avait un comportement colérique... C'était la méthode Miramax: tu mords quelqu’un avant que quelqu’un te morde. Il ne prenait jamais non comme réponse.» 

Denise Robert, productrice

Pas seulement à Hollywood: le harcèlement bien présent au Québec? 

il y a 9 jours


Les amateurs de sports

avec Jérémie Rainville

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.