nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2

Les Affamés est le grand gagnant du Gala Québec Cinéma

Les Affamés est le grand gagnant du Gala Québec Cinéma
Photo PC/Graham Hughes

Le réalisateur du film Les Affamés, Robin Aubert, et Brigitte Poupart, meilleur rôle de soutien féminin pour ce film

Le film Les Affamés, de Robin Aubert, a été le grand gagnant du 20e Gala Québec Cinéma présenté dimanche soir.

Le long-métrage portant sur les zombies a été couronné de l'Iris remis au meilleur film et Aubert a été sacré meilleur réalisateur.

La meilleure interprétation féminine dans un premier rôle a été décernée à Maude Guérin pour Chien de garde, de Sophie Dupuis. Christian Bégin a reçu le même honneur pour son interprétation dans Le problème d'infiltration, de Robert Morin. 

ART Emilie Perreault 6h25

il y a 2 mois

Pellerin, la révélation

Théodore Pellerin a été couronné dans la catégorie Révélation de l'année, qui vise à saluer les nouveaux visages du cinéma québécois. Le jeune acteur, qui s'est d'abord fait connaître au petit écran dans la quotidienne 30 vies, a décroché ce prix pour son rôle dans Chien de garde.

PC/Théodore Pellerin
Source: PC/Théodore Pellerin

En allant cueillir l'Iris du meilleur rôle de soutien, Emmanuel Schwartz a souligné que Hochelaga, Terre des Âmes rappelle aux Montréalais qu'ils ne sont que « des invités qui se pensent chez eux ». Dans la salle de presse, l'acteur a reconnu que ce prix est « doublement significatif » puisqu'il lui a été décerné dans la ville sur laquelle porte le film.

Chez les femmes, la gagnante Brigitte Poupart a pour sa part tenu à remercier le réalisateur Robin Aubert pour les « héroïnes modernes » qu'il met en scène dans ses films, avec des rôles « qui sortent des clichés ».

Hommage à Forcier

L'Iris Hommage a été décerné à André Forcier, qui a signé son premier film, Chroniques labradoriennes, il y a plus de cinquante ans. Le cinéaste, à qui l'on doit notamment L’eau chaude, l’eau fretteLe Vent du Wyoming et Je me souviens a été accueilli sur scène par une ribambelle d'acteurs qu'il a dirigés, dont Roy Dupuis, France Castel et Gaston Lepage.

PC/André Forcier
Source: PC/André Forcier

«J'étais dû depuis un esti de bout de temps», a confié celui qui a l'intention de rester derrière la caméra tant que sa santé le lui permettra.

Parmi les longs-métrages s'étant distingués au box-office, le public a choisi d'honorer Junior Majeur, d’Éric Tessier.

Duo mordant

Dans son numéro d'ouverture, le tandem à l'animation formé d'Édith Cochrane et de Guylaine Tremblay n'a pas manqué de souligner l’avènement du mouvement #moiaussi qui a secoué depuis l’automne le monde du septième art.

PC/Radio-Canada
Source: PC/Radio-Canada

« Le milieu du cinéma québécois est resté relativement en dehors des scandales sexuels cette année. C'est sûr qu'on est plus du genre à attendre que les abuseurs soient morts avant de les dénoncer, mais quand même... », a relevé Guylaine Tremblay dans une référence au cinéaste Claude Jutra, dont le gala portait auparavant le nom.

Les premières remises

Une première vague de prix avait déjà été remise mardi, lors d'une cérémonie distincte où les artisans du film Les Affamés avaient récolté cinq statuettes.

Hochelaga, Terre des Âmes s'y est également illustré, avec quatre prix Iris, notamment pour la direction artistique signée par François Séguin et la direction de la photographie de Nicolas Bolduc.

Le palmarès

Meilleur film
Les Affamés - La maison de prod - Stéphanie Morissette

Meilleure réalisation
Robin Aubert - Les Affamés

Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle
Maude Guérin (Joe) - Chien de garde

Meilleure interprétation masculine dans un premier rôle
Christian Bégin (Louis) - Le problème d'infiltration

Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien
Brigitte Poupart (Céline)- Les Affamés

Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien
Emmanuel Schwartz (Étienne Maltais)- Hochelaga, Terre des Âmes

Révélation de l'année
Théodore Pellerin (Vincent) - Chien de garde

Meilleur scénario
Nicole Bélanger - Les rois mongols

Meilleur film documentaire
La résurrection d'Hassan - Carlo Guillermo Proto | The Handshake Productions - Carlo Guillermo Proto

Meilleur court métrage | Fiction
Pre-Drink - Marc-Antoine Lemire | Midi La Nuit - Maria Gracia Turgeon | Les Films de la Méduse - Marc-Antoine Lemire

Meilleur court métrage | Animation
Toutes les poupées ne pleurent pas - Frédérick Tremblay | Pierre Lesage, Frédérick Tremblay | La Bande Vidéo

Hommage
André Forcier
Réalisateur

Prix du public
Junior Majeur - Les Films Christal | Christal Films Productions - Christian Larouche

Fabi la nuit

Fabi la nuit

avec Jacques Fabi

En direct de 00:00 à 03:00
1888
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.