nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2

Un programme d'assurance-emploi supplémentaire coûtera 1G$

Un programme d'assurance-emploi supplémentaire coûtera 1G$
Facebook.com / @jyduclosliberal

Un programme libéral qui permet aux travailleurs de certaines régions frappées de plein fouet par la chute des prix des matières premières de profiter plus longtemps de prestations d'assurance-emploi coûtera deux fois plus cher que prévu.

Le gouvernement avait réservé 827,4 millions $ pour verser des semaines de prestations supplémentaires à des travailleurs durement touchés. On prévoit maintenant que la facture s'élèvera à 1,92 milliard $, essentiellement en raison de changements qui permettent à plus de travailleurs d'être admissibles à des prestations additionnelles, ainsi que de taux de chômage qui sont demeurés élevés plus longtemps que ce qu'avait prévu Ottawa. On en saura davantage plus tard cette année lorsque le gouvernement publiera son rapport annuel sur l'assurance-emploi.

Le programme avait été mis en place en 2016 à l'intention des travailleurs de 12 régions où le marché de l'emploi s'était effondré en raison de la chute des cours de l'énergie. Ces régions touchées se trouvent dans l'ouest du pays, dans le nord de l'Ontario et à Terre-Neuve-et-Labrador. La plupart des travailleurs ont reçu cinq semaines supplémentaires de prestations, pendant que les travailleurs de longue date recevaient 20 semaines de plus.

Jusqu'à juillet 2017, ces prestations avaient totalisé plus de 1,3 milliard $, et les hauts fonctionnaires ont prévenu le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, que les coûts du programme pourraient facilement atteindre 1,9 milliard $.

Le document précise qu'habituellement, environ le quart des demandeurs épuisent toutes leurs prestations avant de retourner au travail; dans le cadre du programme libéral de semaines supplémentaires, près de la moitié des prestataires épuisent toutes leurs semaines d'assurance-emploi.

En direct de 18:00 à 00:00
1603
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.