nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Les États-Unis torpillent l'ALÉNA avec des demandes impossibles

Les États-Unis torpillent l'ALÉNA avec des demandes impossibles
Photo: AP/J. Scott Applewhite

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross

WASHINGTON - Les États-Unis ont commencé à torpiller la table de négociations de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) avec leurs demandes impossibles, au moment où le processus entre dans sa phase la plus difficile.

Des sources révèlent que les négociateurs américains ont déposé, mercredi soir, une soi-disant clause de résiliation qui viendrait mettre fin à l'accord au bout de cinq ans si les trois pays ne la renouvellent pas.

Le prochain grand coup pourrait être porté vendredi, alors que les négociateurs du secteur des pièces automobiles doivent se rencontrer. Les observateurs s'attendent à ce que les États-Unis déposent des demandes considérées comme non recevables par les deux autres partenaires.

Déjà, lors de la plus récente ronde de discussions, les Américains ont proposé une clause pour augmenter significativement le recours à la clause «Buy American» dans les appels d'offres publics.

Le Canada, le Mexique et des regroupements d'industries ont dénoncé certaines des propositions américaines, les jugeant «irréalistes», voire impossibles.

Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a laissé sous-entendre que les propositions les plus musclées étaient à venir. Il a tout de même dit qu'il demeurait persuadé que les parties puissent en arriver à une entente.  


Drainville PM

avec Bernard Drainville

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.