nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2

Projet éolien Apuiat: s'il devient premier ministre, François Legault rejettera le contrat

Projet éolien Apuiat: s'il devient premier ministre, François Legault rejettera le contrat
Archives - La Presse Canadienne

SHAWINIGAN, Qc - Le chef de la Coalition avenir Québec (CAQ), François Legault, se range du côté du président d'Hydro-Québec et rejette le projet éolien Appuiat sur la Côte-Nord.

De Shawinigan, où il lançait sa campagne par un discours à saveur économique, l'aspirant premier ministre a précisé qu'il ne signerait pas le contrat pour ce projet de parc éolien, à la lumière des informations qu'il détient.

Il s'est également ouvert, de façon plus générale, sur l'énergie éolienne, une énergie «d'appoint», selon lui, qu'on ne doit pas acheter en situation de surplus.

Le projet Appuiat, qui procurerait des centaines d'emplois aux Innus avec sa production de 200 mégawatts, sème la controverse.

Le président d'Hydro-Québec, Éric Martel, a remis en question la pertinence du projet, tant sur le plan financier qu'énergétique, la société d'État devant déjà composer avec des surplus d'électricité.

«J'ai confiance que même les citoyens de la Côte-Nord, qui vont peut-être se voir privés d'un projet à court terme, vont comprendre qu'on ne peut pas mettre 1,5 milliard de pertes chez Hydro-Québec pour créer des emplois, a déclaré M. Legault. Il faut que ce soit des emplois utiles.»

Pour sa part, le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) et premier ministre, Philippe Couillard, a affirmé, à maintes reprises, qu'il «est essentiel de faire le projet», ne laissant pas de place au doute sur ses intentions et sa détermination.

Selon lui, il serait «impensable» de ne pas mener à bien le projet et une «erreur stratégique» d'y renoncer si on réfléchit au développement du nord du Québec.

Quart de nuit WE

Quart de nuit WE

avec Sylvain Ménard

En direct de 00:00 à 03:00
2076
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.