nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Un jeune Canadien projetait des attentats terroristes à New York

Un jeune Canadien projetait des attentats terroristes à New York
Facebook

Les procureurs américains réclament une peine de prison à vie pour un jeune Canadien qui a admis avoir comploté dans le but de commettre plusieurs attentats à New York, à l'instigation d'un membre de Daech (groupe armé État islamique).

Abdulrahman El Bahnasawy, aujourd'hui âgé de 20 ans, de Mississauga, en Ontario, a plaidé coupable en octobre 2016. Il a reconnu avoir comploté, à 18 ans, pour commettre des attentats à la bombe et des fusillades à Times Square, dans des stations de métro et des salles de spectacles dans la métropole américaine. Il doit connaître sa peine le 9 avril.

Les procureurs demandent au tribunal de le condamner à la prison à vie, la peine prévue par la loi pour de tels crimes. Les avocats d'El Bahnasawy proposent que leur client soit libéré à la mi-vingtaine, "lorsque son développement cognitif sera complété".

Citoyen canadien arrivé du Koweït alors qu'il était enfant, Abdulrahman El Bahnasawy a été soigné pendant plusieurs mois, en 2014, dans un centre de soins psychiatriques et de lutte aux dépendances de Toronto, révèlent les documents judiciaires. Dans une lettre déposée au tribunal le 2 mars, il présente ses excuses et demande "une seconde chance", en rappelant ses années de toxicomanie, ses problèmes de santé mentale et ses nombreuses tentatives de suicide.

Le procureur Geoffrey Berman soutient dans son mémoire que ni les troubles mentaux ni la toxicomanie ne peuvent expliquer ou minimiser les gestes criminels posés. Par contre, l'instabilité et la toxicomanie persistante de l'accusé plaident en faveur d'un emprisonnement à vie afin de protéger la population, plaide le ministère public.

El Bahnasawy avait commencé à communiquer en ligne avec des sympathisants de Daech en 2015, indique le procureur Berman dans ses observations sur la peine. En 2016, à la demande d'un membre haut placé de l'organisation terroriste, il a commencé à comploter pour commettre un attentat-suicide à New York, révèlent les documents judiciaires. En organisant son complot, il a recruté notamment un homme qui était un agent d'infiltration du FBI.

Étroitement surveillé par les autorités, il a été arrêté par le FBI en mai 2016 lors d'un voyage aux États-Unis avec sa famille.

Drainville PM

En direct de 12:00 à 15:00

1657
100

Drainville PM

avec Bernard Drainville

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.