nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Les autorités russes interdisent à Alexeï Navalny de briguer la présidence

Les autorités russes interdisent à Alexeï Navalny de briguer la présidence
Photo: Evgeny Feldman/Navalny Campaign via AP

Alexeï Navalny, peu de temps après sa sortie de prison en octobre.

MOSCOU - Les autorités électorales russes ont formellement interdit au leader de l'opposition, Alexeï Navalny, de briguer la présidence lors du scrutin du 18 mars.

La Commission électorale centrale de la Russie a déterminé lors d'un vote tenu lundi que le militant anticorruption n'est pas éligible.

Il était jusque-là implicite que M. Navalny ne pourrait pas se lancer dans la course à la présidence en raison de sa condamnation pour fraude, toutefois perçue comme des représailles politiques.

Il aurait pu se porter candidat si on lui avait accordé une dispense ou si sa condamnation avait été renversée.

Le président sortant Vladimir Poutine briguera un quatrième mandat. Sa victoire semble pratiquement assurée.

Navalny s'était engagé à mener une campagne de boycottage de l'élection si son nom ne pouvait pas figurer sur les bulletins de vote.

Il s'agit du plus important adversaire que Vladimir Poutine ait connu dans toutes ses années au pouvoir.  

Quart de nuit WE

En direct de 00:00 à 03:00

1368
100

Quart de nuit WE

avec Sylvain Ménard

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.