nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

La Russie suspendue des JO de Pyeongchang

La Russie suspendue des JO de Pyeongchang

Le Comité international olympique (CIO) a suspendu l'équipe olympique russe, mardi, en vue des prochains Jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud.

Cette décision du CIO survient à la suite des résultats de la Commission qui a enquêté sur le dopage systémique des olympiens russes durant les JO de Sotchi en 2014. 

«C'était une attaque sans précédent sur l'intégrité des Jeux olympiques et du sport», a affirmé le président du CIO, Thomas Bach. 

On se rappellera que la Russie a gagné un total 33 médailles à Sotchi. Mais depuis, 11 médailles lui ont été retirées à la suite de tests antidopage positifs de ses athlètes. 

«Mis devant ces évidences, le CIO a pris une décision forte qui je pense s'imposait pour la survie et la crédibilité des Jeux», a commenté Christiane Ayotte, directrice du laboratoire de contrôle du dopage du Centre INRS. 

Pas totalement exclu

Cependant, certains athlètes russes pourront prendre part aux JO de 2018 de façon individuelle en compétitionnant sous le drapeau olympique. Ils seront qualifiés d’«athlètes olympiques de la Russie».

Ces athlètes seront sélectionnés par un comité indépendant. Ils devront n'avoir jamais été disqualifiés en raison de dopage et devront se soumettre à des tests antidopage avant les JO. 

Aucun officiel du ministère des Sports de la Russie ne sera accrédité pour les JO de 2018.

De plus, le ministre des Sports de 2014 et actuel vice-premier ministre, Vitaly Mutko est banni des JO pour la vie. Mutko est l'actuel président du comité organisateur de la prochaine Coupe du monde de soccer. 

Le CIO a également imposé une amende de 15M$ au Comité olympique russe.  

Réplique russe

À la suite de cette décision, la Russie pourrait boycotter les JO de Pyeongchang. Le président russe, Vladimir Putin, a d'ailleurs déjà indiqué qu'il serait humiliant pour la Russie de voir ses athlètes prendre part aux JO sans leurs symboles nationaux. 

Les JO auront lieu du 9 au 25 février 2018 et les contrôles antidopage seront confiés à une autorité indépendante (Independent Testing Authority/ITA), une première dans l'histoire olympique.

(Avec CBS News) 

La Russie suspendue des JO de Pyeongchang.

il y a 9 jours

La Russie bannie des JO d'hiver 2018. Entrevue avec le spécialiste Paul Ohl et le journaliste Philippe Cantin.

il y a 9 jours


Puisqu'il faut se lever

avec Paul Arcand

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.