nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Signes religieux: une policière en formation relance le débat

Signes religieux: une policière en formation relance le débat
Facebook

Sondos Lamrhari

Êtes-vous prêts à replonger dans le débat sur les accommodements raisonnables?

il y a un mois

QUÉBEC - Autre controverse autour du hidjab.

Une étudiante qui veut devenir policière et porter son hijab réactive le débat entre parlementaires sur le port de signes religieux par les personnes en autorité.

Le Journal de Montréal rapportait ce matin le témoignage d'une étudiante en technique policière qui porte le voile.

La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a défendu la promotion de la diversité tout en s'en prenant aux positions du Parti Québécois et de la CAQ en la matière.

À la CAQ, la députée Geneviève Guilbault dit qu'il n'y aurait pas de débat si le gouvernement avait pris ses responsabilités après la Commission Bouchard-Taylor.

La CAQ et le PQ rappellent qu'ils s'opposent au port de signes religieux par les policiers, mais la ministre de la Condition féminine, Hélène David, encourage la jeune femme à continuer.

Isabelle

En direct de 10:00 à 12:01

2695
100

Isabelle

avec Isabelle Maréchal

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.