nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Ne rangez pas vos pelles, encore de la neige

Ne rangez pas vos pelles, encore de la neige
pexels.com

Une autre bordée de neige s'en vient...

il y a 3 mois

Non l’hiver n’est pas encore terminé, la neige n’en a pas fini avec nous.

Jean-Philippe Bégin d’Environnement Canada a fait le portrait de la situation avec Paul Houde, lundi après-midi à l’émission Le Québec maintenant.

«Une autre dépression qui se trouve au large de la côte Est américaine, au large de la Caroline du Nord et qui va s’intensifier, a expliqué le météorologue. La dépression va se retrouver au large du Massachusetts demain (mardi) après-midi.»

C’est à partir de ce moment-là que des bandes de neige vont commencer à affecter les secteurs de l’Estrie et de la Beauce.

«Pour Montréal, la neige va commencer à s’accumuler surtout dans la nuit de mardi à mercredi, a précisé Jean-Philippe Bégin.»

S’il y a des chutes de neige prévues d’ici là, elles devraient fondre rapidement en raison de la température douce et du soleil qui percera les nuages.

«C’est vraiment mercredi matin qu’on va se réveiller avec un beau petit tapis blanc dans la grande région de Montréal, a-t-il dit.»

Les secteurs les plus proches de la côte Est américaine, comme l’Estrie et la Beauce devraient recevoir des quantités de neige plus abondantes que dans la région de Montréal.

«On va accumuler assez facilement de 15 à 25 cm dans ces secteurs-là au courant de la nuit de mardi à mercredi, a noté Jean-Philippe Bégin.»

Environnement Canada prévoit d’autres accumulations dans ces régions, de mercredi après-midi à jeudi matin.

Jean-François Bégin s’est toutefois fait rassurant; rien n’indique que la bordée de neige dans la région montréalaise sera de la même ampleur que celle qui avait paralysé l’autoroute 13 pendant 12 heures dans la nuit du 14 au 15 mars 2017 à Montréal.

«Ce n’est d’aucune commune mesure, a-t-il affirmé. On n’accumulera pas autant de neige sur une courte période de temps comme on l’avait eu l’an dernier. Les températures étaient aussi beaucoup plus froides, ce qui a fait partie du problème.»

Drainville PM

En direct de 12:00 à 15:00

1603
100

Drainville PM

avec Bernard Drainville

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.