nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars ic more vert 36px cloud download 95like 2 phone 2
  • Accueil
  • Boissons alcoolisées sucrées : la bataille du père d’Athena Gervais

Boissons alcoolisées sucrées : la bataille du père d’Athena Gervais

Boissons alcoolisées sucrées : la bataille du père d’Athena Gervais Photo tirée de Facebook / Alain Garvais
Alain Gervais et sa fille Athena

Le débat qui entoure la consommation de boisson alcoolisée sucrée est loin d’être réglé. Afin que la mort de sa fille ne soit pas complètement inutile, Alain Gervais a décidé de s’impliquer dans une campagne qui a pour but de convaincre les autorités de changer la loi à propos du taux d’alcool dans les breuvages à l’instar de FCKD UP.

Le père d’Athena, cette adolescente de 14 ans décédée après avoir consommé de la boisson FCKD UP, se lance dans une bataille contre les fabricants de boissons alcoolisées. À vrai dire, il exige qu’on resserre les lois qui encadrent la mise en marché de ces produits, de plus en plus populaires chez les jeunes.

«Il faut réduire l’accessibilité et les taux d’alcool, a indiqué M. Gervais en début d’entrevue avec Paul Arcand, jeudi matin. Il faut aussi une loi sur l’affichage des produits alcoolisés tout comme on le fait pour les cigarettes.»

«En ce moment, il y a une zone grise. On a l’impression que les fabricants font ce qu’ils veulent. D’autres boissons s’en venaient sur le marché avec des taux de plus de 14 % d’alcool. Il y a une urgence d’établir des limites.»

Cette nouvelle réglementation deviendrait en quelque sorte la «loi Athena». 

Depuis la mort de sa fille, Alain Gervais milite pour que les gouvernements provincial et fédéral exercent un meilleur contrôle de l'accès aux boissons du genre FCKD UP et Four Loko (11,9 % d'alcool).

Le fabricant québécois de la boisson FCKD UP, le Groupe Geloso, a annoncé dimanche qu'il mettrait fin à la production du produit controversé. Depuis la mort tragique de l'adolescente de 14 ans, Couche-Tard, qui vendait également cette boisson, a exigé le retrait définitif du produit de ses magasins. Cela dit, la compagnie faisait récemment de la promotion quant à cette boisson.

En direct de 15:00 à 18:30
1520
100
LIVECogeco LIVE
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.