nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

PRIMEUR: Congédié, Gilbert Sicotte se confie à Paul Arcand

PRIMEUR: Congédié, Gilbert Sicotte se confie à Paul Arcand

La Presse Canadienne

Gilbert Sicotte commente son congédiement du Conservatoire d'art dramatique de Montréal

il y a 4 mois

Dans la première entrevue qu'il accorde depuis plusieurs mois, Gilbert Sicotte se dit triste de terminer sa carrière d'enseignant de cette façon, alors que le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec a mis fin à son contrat de travail.

«Je trouve ça difficile, a reconnu M. Sicotte, mercredi matin, au micro de Paul Arcand. Pendant 30 ans, j’ai eu l’impression d’avoir essayé de faire de ces jeunes hommes et jeunes femmes des acteurs, des actrices. Des acteurs personnels, transparents, des créateurs. Les meilleurs du monde possible. Je m’aperçois que ça n’a pas été reçu de cette façon par tout le monde.»

Même s'il regrette d'avoir blessé certains élèves, le sexagénaire croit toujours que le métier de professeur doit parfois être dur.

«L’enseignement du jeu, c’est très difficile, très spécial et j’ai toujours eu le désir de faire ça pour que les gens se dépassent. Se dépasser dans ce métier-là, c’est exigeant et troublant.»

Gilbert Sicotte, qui a lui-même joué dans une trentaine de films, avait été relevé temporairement de ses fonctions à l'automne à la suite d'un reportage de Radio-Canada faisant état de harcèlement psychologique et de violence verbale envers des élèves.

L'organisation a indiqué que la décision avait été prise à la lumière des conclusions d'une enquête indépendante.

Gilbert Sicotte a dit avoir du mal à digérer la décision du Conservatoire surtout que cette affaire aurait pu être traitée à l'interne. 

«À travers le temps, je pense qu’il y a plein de gens qui ont apprécié (cette façon d'enseigner). Et je m’explique un peu mal comment le conservatoire, tout à coup, réagit de façon aussi directe sans avoir eu d’avertissement de rien.»

Il déplore également avoir été condamné publiquement en marge du mouvement «Moi aussi».

«Je me dis qu’au niveau journalistique, ça faisait une meilleure nouvelle et ça me lie au mouvement dans un amalgame. On a profité du momentum. C’est encore plus difficile parce que c’est lié.»

Drainville PM

En direct de 12:00 à 15:00

1632
100

Drainville PM

avec Bernard Drainville

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.