nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Bell Helicopter à Mirabel: perte de contrat aux Philippines

Bell Helicopter à Mirabel: perte de contrat aux Philippines
Photo: capture d'écran / site internet de Bell Helicopter

Un appareil Bell 412EPI

MANILLE, Philippines - Le président des Philippines a ordonné l'annulation d'une commande de 16 hélicoptères Bell 412EPI qui devaient être fabriqués à l'usine de Bell Helicopter à Mirabel, dans les Laurentides.

La valeur de la commande s'élève à environ 235 millions dollars américains.

Le président des Philippines, Rodrigo Duterte, a dit qu'un autre fournisseur d'hélicoptères était recherché.

Plus tôt cette semaine, le ministre canadien du Commerce international, François-Philippe Champagne, a ordonné un nouvel examen du contrat de vente conclu avec Manille en 2012. À l'époque, il avait été établi que les appareils devaient être utilisés à des fins de recherche et de sauvetage.

Cependant, le major général Restituto Padilla, chef des plans militaires des Philippines, a récemment confié à l'agence de nouvelles Reuters que les 16 hélicoptères seraient aussi utilisés pour les opérations militaires de sécurité interne, ce qui a soulevé les craintes d'Ottawa.

Jeudi, le ministre philippin de la Défense, Delfin Lorenzana, a promis que l'armée de son pays n'utiliserait pas les hélicoptères achetés du Canada pour attaquer des insurgés.

Dans une apparition à la télévision vendredi, le président Duterte a dit qu'il respectait la position canadienne tout en ordonnant à l'armée d'annuler la commande.

L'usine de Mirabel qui assemble les hélicoptères Bell 412EPI emploie 900 personnes.

Sur demande

En direct de 12:00 à 15:00

1958
100

Sur demande

avec Jeffrey Subranni

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.