nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Début d'une consultation sur le racisme systémique

Début d'une consultation sur le racisme systémique
Photo: archives AP

MONTRÉAL - Outrés du fait que le gouvernement du Québec ait centré sa consultation sur l'intégration des immigrants à la question de l'emploi, en évacuant le terme de «racisme systémique», des groupes ont choisi de lancer leur propre consultation, qu'ils disent indépendante.

Plusieurs de ces groupes ont rencontré la presse, mardi à Montréal au siège social de la CSN, en même temps que se déroulait le forum d'une journée à Québec.

Pour le moment, les contours de leur consultation ne sont pas clairement dessinés. Ainsi, ils ne savent pas combien de temps elle durera ni à qui ils remettront leur éventuel rapport.

Néanmoins, ils se montrent déterminés à marteler les termes de «racisme systémique», qu'ils voient dans le «profilage facial», la discrimination dans le logement, en éducation, en santé, dans la représentativité des communautés culturelles en emploi.

Haroun Bouazzi, de l'Association des musulmans et arabes pour la laïcité, a carrément reproché au gouvernement du Québec d'avoir laissé tomber la lutte contre le racisme.  


Puisqu'il faut se lever

avec Paul Arcand

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.