nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Déraillement de train à Laval: la police conclut à un accident

Déraillement de train à Laval: la police conclut à un accident
Photo: PC/Ryan Remiorz

Des gens récupèrent les débris des wagons, vendredi.

Quatre wagons d'un train de marchandises sont tombés dans la rivière des Mille-Îles jeudi soir après un déraillement survenu sur un pont ferroviaire reliant Laval et Terrebonne tout près du pont Sophie-Masson. À la suite d'une enquête du Service de police de Laval, celui-ci a conclu à un accident.

C'est ce qu'a confirmé samedi matin la porte-parole de la police de Laval Geneviève Major. «Nous devions nous assurer qu'un tiers n'avait pas commis d'acte criminel. C'est un accident.» 

L'enquête a donc été transférée au ministère des Transports du Québec. 

Les wagons, vides au moment du déraillement, ont endommagé sérieusement la structure du pont. Dans un communiqué diffusé vendredi, l'entreprise Chemin de fer Québec-Gatineau qui exploite les wagons du train a indiqué que la réparation du pont pourrait prendre plusieurs jours.

Enquête sur le déraillement de train - Entrevue avec la porte-parole du Service de police de Laval Geneviève Major

il y a 8 jours


Les amateurs de sports

avec Jérémie Rainville

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.