nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Nouvelle paralysie budgétaire aux États-Unis

Nouvelle paralysie budgétaire aux États-Unis
Photo: The Associated Press

Le Sénat américain

WASHINGTON — Le gouvernement américain est en paralysie budgétaire depuis minuit, alors qu'un sénateur républicain a empêché la tenue d'un vote sur un accord budgétaire bipartisan.

La fermeture du gouvernement - techniquement une période d'absence de financement des agences - est la deuxième à survenir en moins d'un mois.

Elle s'est produite dans la nuit de jeudi à vendredi, alors que le sénateur Rand Paul a retardé à plusieurs reprises les votes sur l’accord budgétaire. «Je me suis présenté en politique parce que j'étais très critique à l'égard des déficits de plusieurs milliards de dollars du président Obama, a déclaré le sénateur du Kentucky. Maintenant, des républicains tiennent la main de démocrates et nous proposent des déficits de plusieurs milliards de dollars. Je ne peux pas, en toute honnêteté, regarder de l'autre côté.»

Lorsque l'horloge a sonné les 12 coups de minuit, le directeur du bureau du budget, Mick Mulvaney, a immédiatement mis en œuvre des plans pour fermer les services gouvernementaux non essentiels, a déclaré le porte-parole John Czwartacki.

Cette situation a entraîné une course contre la montre: rouvrir le gouvernement avant que les employés fédéraux ne soient censés se présenter au travail. Le Sénat a prévu de tenir des votes au milieu de la nuit et d'envoyer l'accord budgétaire et l'entente sur les dépenses temporaires au vote de la Chambre des représentants d'ici l'aube.

Si la mesure est adoptée au petit matin, le gouvernement ouvrira comme à l'habitude.

Sinon, une fermeture partielle obligerait la moitié de la main-d'œuvre fédérale à rester à la maison, à cesser certains services et à fermer des parcs. Les services jugés essentiels seraient maintenus, y compris les versements de sécurité sociale, le système de contrôle du trafic aérien et les services de l'ordre.

Bonsoir les sportifs

En direct de 18:00 à 22:00

1180
100

Bonsoir les sportifs

avec Derek Aucoin

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.