nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Sears : «Plein de rendez-vous manqués»

Sears : «Plein de rendez-vous manqués»
Photo: archives La Presse canadienne

 Sears : la fin d’une époque avec Luc Dupont 

il y a un mois

C’est fini pour Sears Canada. La compagnie a obtenu la permission de liquider tous ses magasins et actifs. Selon Le professeur au Département des communications de l'Université d'Ottawa, Luc Dupont, la compagnie n'a vraiment pas su s'adapter aux nouvelles réalités du commerce au détail.

La société aimerait liquidier ses magasins d'ici le 19 octobre. Environ 13 000 personnes perdront leur emploi.

Sears Canada s'était placé sous la protection de la cour contre ses créanciers en juin.

Luc Dupont estime que Sears n'a pas posé de geste concret pour adapter son catalogue à l’internet. «Trop peu trop tard», a-t-il dit au cours de son entrevue accordée à Mathieu Beaumont, samedi matin. «Sears a manqué le virage internet.»

En plus, Sears aurait connu beaucoup d’instabilité à l'interne, comme en font foi les six présidents-directeurs généraux qui sont passés à l’entreprise depuis 2009.

De l’avis de M. Dupont, Walmart s’est aussi adapté beaucoup mieux aux réalités du commerce au détail.


Les amateurs de sports

avec Mario Langlois

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.