Bill Cosby/Photo: archives AP
Devant l'absence de verdict au procès pour agression sexuelle de Bill Cosby, le juge a annulé le procès, samedi matin.
On en parle en ondes :

Le juge Steven O'Neill a affirmé qu'il n'y a pas d'issue après plusieurs jours de délibérations.

Les jurés avaient délibéré pendant plus de 52 heures avant de dire au juge qu'ils n'ont pas pu arriver à un verdict sur le sort de la vedette de «The Cosby Show», accusé d'avoir drogué et violé une employée de l'Université Temple à sa résidence de la banlieue de Philadelphie.

Les avocats de Cosby martelaient que leur client et Andrea Constand avaient eu une relation amoureuse et que les rapports sexuels étaient consensuels.

Les procureurs devront décider d'ici quatre mois s'ils veulent un autre procès, ou s'ils comptent abandonner le dossier.

L'avocat de la vedette de la télévision avait réclamé à plusieurs reprises une annulation du procès alors que les discussions sur le verdict piétinaient, mais le juge avait d'abord refusé, soulignant qu'il n'y avait aucun précédent en ce sens.

Le juge Steven O'Neill a affirmé vendredi soir qu'il n'avait pas «l'autorité» pour faire cela, tandis que les pourparlers avaient atteint les 52 heures.

Si les jurés l'avaient condamné, Cosby aurait passé le reste de sa vie en prison.

Le procès a déjà abîmé son image publique du gentil médecin Cliff Huxtable qu'il incarnait dans «The Cosby Show». Des dizaines de femmes l'ont accusé de les avoir droguées et violées, mais seul le dossier de d'Andrea Constand s'est rendu devant les tribunaux.

(Avec The Associated Press)