Carrie Fisher/Photo: AP
(98,5 FM) - Six mois après le décès de Carrie Fisher, l'autopsie de l'actrice américaine a révélé qu'elle avait consommé plusieurs drogues avant de mourir

La célèbre actrice américaine connue pour son rôle dans Star Wars est décédée subitement le 27 décembre dernier à l’âge de 60 ans, quatre jours après avoir fait un arrêt cardiaque à bord d’un avion.

Lundi, les résultats de son autopsie ont été dévoilés. Le coroner y indique que l’apnée du sommeil est la cause principale de son décès et que l’ingestion de drogues, un facteur contribuant.

Au moment de sa mort, la «Princesse Leia» avait de la cocaïne, de la méthadone, de l’héroïne et de l’ecstasy dans son système.

Elle prenait également les médicaments sous prescription suivants : prozac, abilify et lamictal. Elle prenait aussi de l’oxycodone sans supervision médicale.

Fisher souffrait de troubles bipolaires depuis de nombreuses années.

Voici son rapport d'autopsie:

(Source: Variety)