Silence radio face aux allégations de pédophilie contre Claude Jutra

Publié par Nicolas Lajule pour CKOI 96,9 le lundi 15 février 2016 à 10h55. Modifié par 98,5 fm à 15h06.
Silence radio face aux allégations de pédophilie contre Claude Jutra
Photo : cineplex.com
(Cogeco Nouvelles) - Le milieu artistique ne réagit pratiquement pas aux allégations de pédophilie du professeur Yves Lever envers Claude Jutra.
On en parle en ondes :

Le professeur à la retraite Yves Lever a lancé une bombe ce weekend en entrevue avec La Presse. Selon lui, le cinéaste Claude Jutra, qui s'est suicidé en 1986, aurait fréquenté des garçons de 14 et 15 ans pendant une longue partie de sa vie.

Parfois, les garçons auraient été encore plus jeunes.

Si la nouvelle a fait le tour du Québec, notamment parce que le gala récompensant l’industrie du cinéma québécois s’intitule Les Jutra, peu d’artistes ont pris la parole publiquement jusqu’à maintenant afin de donner leur avis sur la question, et ce, à une époque où les opinions voyagent pourtant à grande vitesse.

Le producteur Michel Trudeau ainsi que les cinéastes Steve Galluccio et Claude Fournier se sont prononcés dans La Presse. Le premier a incité les artistes à ranger leurs trophées dans le placard, le deuxième a indiqué vouloir boycotter le gala s’il était nommé alors que le troisième s’est montré plus prudent, affirmant n’avoir jamais été témoin de geste répréhensible, ne niant toutefois pas la possibilité qu’ils aient été commis. «Yves Lever est mieux d’avoir des câlisse de bons arguments», a-t-il du coup lancé.

Outre ces quelques réactions, c’est silence radio dans le milieu artistique.

«J’y pense depuis hier. Ce ne sont pas des questions simples. Il n’y a pas d’accusations formelles. Il n’y a pas de victimes qui, à notre connaissance, ont porté plainte. Quoi qu’on dise par ailleurs, Claude Jutra est un immense créateur sauf que pour ce «par ailleurs», on n’a pas d’informations confirmées. […] Tout citoyen est présumé innocent. On n’a pas d’éléments pour l’instant et il n’y a jamais eu de procès et M. Jutra est décédé. Alors, soyons très très prudents», a pour sa part expliqué la ministre de la Culture Hélène David, en entrevue avec Le Devoir.

Par le passé, le même genre de crimes allégués est aussi demeuré publiquement peu condamné et/ou commenté par la communauté artistique, par exemple dans le cas de Roman Polanski et Woody Allen.

98,5 fm » Arts et spectacles » Nouvelle