Pexels.com
(98,5 FM) - Peu importe le domaine d'études, la diplomation, le secteur de travail ou le degré de compétences, les hommes sont systématiquement mieux rémunérés que les femmes au Québec.
On en parle en ondes :

C’est ce que révèle une nouvelle étude de l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques (IRIS).

«Les femmes qui vont en droit vont gagner 77% du salaire des hommes, et ce, même si 64% des étudiantes sont des femmes. Mais globalement au Québec, le salaire hebdomadaire en 2007, les femmes ont gagné 79% du salaire des hommes», a indiqué Marie-Pier Roberge, chercheure à l’IRIS.

En 2013, cette étude a recensé les 10 domaines d’études les plus prisés au niveau du baccalauréat.

«Dans 9 domaines d’études sur 10, les femmes gagnent moins. Le seul domaine d’étude où les femmes gagnent plus, soit 102% du salaire des hommes, ce sont les Lettres et c’est d’ailleurs le moins payant. En sciences de la santé, même si les femmes sont très présentes, elles gagnent 82% du salaire des hommes. Et on sait que les femmes sont maintenant majoritaires dans les facultés de médecine.»