Jacques Duchesneau/Photo Simon Villeneuve
(Cogeco Nouvelles) - Jacques Duchesneau, qui a notamment été patron du SPVM, se dit très troublé par l'affaire Patrick Lagacé et par le climat au sein du SPVM et de l'administration Coderre.

Sur les ondes du 98,5 FM, il a dit croire qu'un important coup de barre est nécessaire en 2017.

S'il trouve normal qu'un maire appelle son chef de police, il estime cependant qu'une ligne doit être tracée par ce dernier.

Selon lui, cette ligne a été franchie lorsque l'adjointe du maire a donné le numéro de téléphone de Patrick Lagacé à la police.