Denis Lebel (Page Facebook officielle)
(98,5 FM) - Les conservateurs sont-ils traités injustement dans les médias? L'ancien lieutenant politique de Stephen Harper au Québec, Denis Lebel, croit que oui.
On en parle en ondes :

Le député conservateur de Lac-Saint-Jean, qui quittera ses fonctions de député au terme de la présente session parlementaire, a déclaré sur les ondes du 98,5 FM qu'il y avait un «double standard» dans le traitement médiatique du Parti libéral et du Parti conservateur.

Et il avait plusieurs exemples.

«M. Trudeau se fait photographier avec une veste de l'armée canadienne et c'est correct. Si c'était M. Harper, on aurait dit de lui qu'il utilisait l'armée. Bev Oda (ex-ministre conservatrice) s'est fait arracher la tête pour avoir facturé un jus d'orange à 16 dollars. Chrystia Freeland (ex-ministre du Commerce international, actuelle ministre des Affaires étrangères) a pris un vol de l'Asie à 16 000$ pour participer à une émission de télé à HBO à Los Angeles et personne n'en a parlé.»

Selon lui, les faits sont moins bien rapportés depuis que Justin Trudeau est premier ministre.

Il tire sa révérence

Plus tôt lundi, Denis Lebel a annoncé à ses électeurs de Lac-Saint-Jean qu'il tirait sa révérence après 10 ans de politique fédérale.

M. Lebel a assuré qu'il n'avait aucune intention de faire le saut dans au municipal ou au provincial.

«Je ne quitte pas mon rôle à Ottawa dans le but d'aller ailleurs en politique», a fait savoir l'homme de 63 ans.

Durant ces années, l'ancien maire de Roberval a été ministre responsable de l'Agence de développement économique pour les régions du Québec, ministre des Transports et ministre des Affaires intergouvernementales.

C'est notamment lui qui a piloté le dossier du nouveau pont Champlain.

Il a aussi été membre du Bloc québécois de 1993 à 2001.