Le président chinois Xi Jinping/Photo: archives AP
Lors d'un entretien téléphonique avec le président américain Donald Trump, ce matin, le président chinois Xi Jinping a fait appel à la modération dans les propos tenus dans le conflit qui oppose les États-Unis à la Corée du Nord.

M. Xi a demandé aux deux parties d'éviter les mots et les actions qui pourraient envenimer la situation.

La Chine privilégie le dialogue pour résoudre les différends, alors que le président Trump et les autorités nord-coréennes se sont lancés tour à tour des menaces et des avertissements depuis quelqus jours.

Le président chinois estime que son pays et les États-Unis ont des intérêts communs dans la dénucléarisation de la péninsule coréenne, et que seule la négociation pourra maintenir la paix et la stabilité.

La Maison-Blanche a déclaré que MM. Trump et Xi se sont entendus sur le fait que la Corée du Nord doit cesser d'adopter un «comportement provocateur».

Donald Trump exhorte la Chine à faire pression sur la Corée du Nord pour qu'elle halte son programme nucléaire, grâce auquel elle pourrait bientôt prendre les États-Unis pour cible. La Chine est le principal partenaire économique et source d'aide du régime nord-coréen, mais elle maintient qu'elle ne peut pas à elle seule freiner le développement de son arsenal.

Des missiles vers le territoire américain ?

La Corée du Nord a annoncé récemment qu'elle projetait de lancer quatre missiles qui survoleraient le Japon avant de s'abattre dans le Pacifique à proximité de l'île américaine de Guam.

En réponse, le Japon a commencé aujourd'hui à déployer son système de défense antimissile Patriot.

(Avec The Associated Press)