Capture d'écran
(98,5 Sports) - À quelques jours du Super Bowl, Budweiser a diffusé sa publicité et elle retrace le passé d'immigrant de son cofondateur, Adolphus Busch. La compagnie brassicole américaine a-t-elle voulu passer un message à Donald Trump au sujet de son décret sur l'immigration?

Le Super Bowl LI aura lieu à Houston le dimanche 5 février et l’une des principales attractions en marge du football comme tel, c’est la diffusion des publicités durant le match.

Les entreprises paient une petite fortune pour un 30 secondes ou une minute de publicité. Elles mettent le paquet en terme d’originalité, d’humour et de créativité pour épater la galerie et faire parler d’elles dans les jours qui suivent cet événement planétaire.

Cette année, Budweiser a choisi de présenter une pub historique intitulée «Born the Hard Way» («Né de manière difficile»). Durant une minute, on voit le périlleux voyage qui a conduit Adolphus Busch - le cofondateur de Anheuser-Busch -, de l’Allemagne aux États-Unis dans les années 1800. À son arrivée au port, on le voit se faire insulter avec des commentaires du genre: «Retourne chez toi, on ne te veut pas ici».

Est-ce une façon pour Anheuser-Busch de s’immiscer dans le débat politique américain et de passer un message à Donald Trump au sujet de son décret sur l’immigration?

Fox News rapporte que l’un des administrateurs de Budweiser a indiqué que cette publicité était en préparation depuis le mois de mai dernier et que le timing de sa diffusion n’avait rien à voir avec Trump et son décret.

Voyez la publicité:

(Sources : Fox News Insider, USA Today)